Le forum des Naturalistes de l'ouest www.forum-bretagne-vivante.org
 
AccueilPortailDernières imagesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Saisir vos observations en ligne, c'est possible: http://www.serena-rnf.net/v2/
Participez aux atlas: https://www.faune-bretagne.org/
 

 [Débutant] Bien utiliser iNaturalist

Aller en bas 
AuteurMessage
Ronan A.




Date d'inscription : 27/12/2010
Localisation : Entre Golfe et Ria

[Débutant] Bien utiliser iNaturalist Empty
MessageSujet: [Débutant] Bien utiliser iNaturalist   [Débutant] Bien utiliser iNaturalist EmptyJeu 25 Jan 2024 - 20:46

Pour ceux qui souhaitent utiliser iNaturalist pour faire identifier les photos d'être vivants divers et variés, je me dis qu'une petite introduction peut être utile.

D'abord, qu'est-ce qu'iNaturalist ?
C'est une base de données naturalistes liées à des photos (c'est à dire que c'est la photo qui est la donnée). A l'origine, c'est un projet universitaire de l'université de Berkley, repris ensuite par l'académie des sciences de Californie, et maintenant porté par une ONG du même nom. Les données considérées comme valides sont transmises au GBIF (grosse base de données naturalistes internationale, à laquelle participe par exemple le MNHN), qui alimente ensuite différentes bases de données nationales (dont celle du MNHN, mais a priori lentement).

Pourquoi l'utiliser ?
Pour moi, c'est un complément à Faune-Bretagne ou d'autres bases, pour lesquelles la photo est accessoire et vient pour appuyer une donnée. Par contre, vous avez une espèce sur photo dont vous avez une idée parfois (très) légère de l'identité, et vous souhaitez à la fois une identification et sa prise en compte dans une base de données, je pense qu'iNat peut vous convenir (je ne remets pas en cause le travail de sites comme insecte.org, qui une fois l'identification faites traduisent en données des photos postées pour identification).
De plus, iNat a une ergonomie plutôt plaisante, que ce soit pour la saisie ou l'identification.
Et comme la base est librement interrogeable (avec des restrictions pour des données sensibles), à travers le site ou le GBIF, il n'est pas très compliqué d'exporter les données pour un atlas par exemple. Les données et leur processus d'identification sont traçables (identifications apportées et échanges).
Bon, si vous avez une aversion profonde pour l'anglais, c'est peut-être à éviter, car beaucoup d'échanges se font en anglais (mais il y a parfois assez d'interlocuteurs français pour s'en passer).

Comment l'utiliser ?
Je ne vais pas entrer dans le détail (inscription et tout), mais globalement, direction page Uploader vous prenez votre lot de photos à identifier et hop, glissé-déposé ou sélection par un menu. Vos photos apparaissent sous forme de vignettes.
Là, les méta-données sont extraites de vos photos : date, localisation et mots-clés si dispo. Si vous avez rentré les noms scientifiques (de l'espèce, ou simplement du genre ou de l'ordre ou autre), ceux-ci sont repris et attribués comme identité de base. Si vos photos ne sont pas localisées, il est possible de les localiser séparément ou par lot. Le menu à gauche permet d'ajouter un certain nombre d'informations à vos photos. Une IA peut également vous proposer une identité de base (ne pas
Si vous avez plusieurs photos d'une même bête (en principe, une observation = un individu), vous pouvez les regrouper par glisser-déposer, et faire défiler pour choisir celle qui servira d'accroche. Et ça fonctionne pareil avec des plantes ou des champignons...
Ensuite, validation, et vos photos/données apparaissent dans les fils de données du site (et chez les personnes intéressées en fonction de leurs filtres créés). Ceux qui ont une idée de ce que c'est vont préciser l'identité de base que vous avez mise (pensez à mettre quelque chose), voire vous donner une espèce (après, il ne faut pas rêver : une photo de loin à contre-jour a peu de chances d'avoir une identification satisfaisante).
Si plus de 2/3 des identificateurs se mettent d'accord, votre observation devient une donnée de "calibre recherche", et pourra intégrer le GBIF et pourquoi pas d'autres publications scientifiques.

Comment bien utiliser iNat ?
Sans doute le plus important (même si ce n'est que mon point de vue) :
Ne pas abuser du bouton Accepter : le bouton accepter n'est pas juste la reconnaissance que l'identificateur doit avoir trouvé, il indique que vous êtes arrivé au même résultat de façon certaine !! Sachant qu'au départ, vous êtes là parce que vous ne savez pas, laisser les autres faire (où faites des recherches pour être sûr de votre côté. Le pire cas de figure, c'est un observateur qui confirme un identificateur peu avisé ou une identité de base confirmé par quelqu'un qui trouve que "vu que ça ressemble, ça doit être ça"; dans les deux cas, la donnée passe en "calibre recherche" et à peu de chance d'être revue par identificateur expérimenté.

Mais reprenons plus en amont.
  • Je vous invite à préparer votre photo (recadrage en particulier, redimensionnement aussi, inutile d'avoir des photos de plus de 1500 à 2000 pixels en bord long - mieux vaut un recadrage en plus sur un détail d'intérêt si besoin).
  • Si vous avez plusieurs photos, limitez leur nombre (angles différents, mise au point à différents plans), quitte à en garder sous la main en signalant en commentaire que d'autres photos sont disponibles. Bien sûr, c'est plus facile quand on connaît les critères utiles.
  • Pour l'IA, vous pouvez cliquer sur afficher pour les propositions faites (et ainsi vérifier que la zone géographique n'est pas aberrante ou que la proposition correspond au fila taxonomique que vous envisagez).
  • Je conseille même, pour augmenter la fiabilité de votre identification, de ne pas mettre de proposition à l'espèce, mais au mieux au genre. Ainsi, vous aurez au moins 2 avis en plus du votre (ce qui n'est pas forcément le cas cf. plus haut).
  • Laissez le temps aux identificateurs de trouver votre observation. Si ça tarde trop, vous pouvez forcer le destin, avec @nom_d-utilisateur (ça ne fonctionne pas toujours).
  • Pour choisir de bons identificateurs potentiels, le mieux, c'est d'aller voir en bas à droite de la page de votre observation : pour avez une section "meilleurs identificateurs" de votre taxon provisoire. Bon ici, meilleurs, c'est ceux qui en ont fait le plus, mais c'est une approche suffisante. Vous pouvez aussi regarder si ceux qui vous ont aidés sont des identificateurs réguliers ou non. Si vous voulez mieux cibler (par exemple, vous êtes sur un Sympetrum; les meilleurs identificateurs sont étatsuniens, mais ils ne connaissent pas les espèces européennes), vous allez sur la fiche de votre taxon et vous choisissez "classement" sous "meilleur identificateur". Une liste sort, à laquelle vous pouvez adjoindre une restriction géographique (en haut à droite), par exemple France; la liste est mise à jour.
  • Autre point d'attention, la précision géographique. Une précision faible (plus de 5-10 km) n'a souvent pas beaucoup de sens : ça devient inutilisable pour les travaux sur la biodiversité. Vous pouvez flouter la localisation si vous ne souhaitez pas que la localisation soit connue précisément. Je trouve que parfois, un décalage de quelques dizaines de mètres est plus adapté (en particulier pour des espèces mobiles).
  • Quand vous naviguez dans vos observations, vous pouvez générer des exports à partir du bouton filtre (puis en bas à droite). Utile pour les utiliser autrement.
  • Si vous saisissez la donnée dans une autre base (à éviter, mais pour son usage personnel, c'est parfois plus pratique de centraliser), je préconise de noter l'identifiant de la donnée (numéro de fin de l'url de la donnée ou id dans les exports) et de la reporter dans le champ le plus adapté de la base seconde, afin de pouvoir identifier les doublons.
  • Vous pouvez aussi récupérer l'url de la photo pour l'intégrer sur ce forum par exemple.

Exemple : [Débutant] Bien utiliser iNaturalist Original

Je pense avoir fait le tour, à vous de jouer...

Ronan A.

Marc Gauthier, JAC, frpiafs et Geum aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
[Débutant] Bien utiliser iNaturalist
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TUTO : des vidéos pour apprendre à utiliser Faune Bretagne
» Une espèce pour débutant (Ostearius melanopygius)
» amphibien bien bien
» Encore un débutant qui à besoin d'aide pour identifier une petite bête
» bien accrochée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bretagne Vivante :: Les Naturalistes de L'Ouest :: Bibliothèkographie et instrumentologie-
Sauter vers: